Théatre Biolopin - Théâtre de la Petite Montagne, Théâtre, concerts, stages, expositions, venez vous divertir au Bio Lopin !












 

Une Opérette à Ravensbrück

 

« J’ai écrit une opérette, une chose comique, car je pense que le rire,

même dans les situations les plus tragiques, est un élément revivifiant.» (G.TILLION)


Contexte historique - La déportation. Diplômée de l’École du Louvre, et de l’institut d’ethnologie, Germaine Tillion réalise entre 1934 et 1940 quatre séjours en Algérie pour étudier l’ethnie berbère des Chaouis dans le cadre de sa thèse. De retour en France au guerre moment de l’armistice de 1940, elle entre en résistance au côté de Paul Hauet et du groupe de Boris Vildé et Anatole Lewitsky. Ils travaillent à l’évasion des prisonniers, aux publications clandestines (Résistance. Bulletin officiel du comité national de salut public) et aux renseignements. Après l’arrestation de ses amis, elle devient le chef de ce que l’on appellera plus tard le réseau de résistance du « Musée de l’Homme Hauet- Vildé », avec le grade de commandant de 1941 à 1942. Dénoncée, Germaine Tillion est arrêtée le 13 août 1942, ainsi que sa mère, écrivain et résistante. D’abord emprisonnée à Fresnes,Germaine est déportée en octobre 1943 à Ravensbrück.

 

Ravensbrück - Le Verfügbar aux Enfers. Affectée au Bekleidung, le service de tri des vêtements issus du pillage nazi arrivant par wagons entiers, Germaine Tillion se risque à un acte de sabotage en refusant l’effort de guerre allemand, dissimulée dans une caisse d’emballage. Là, elle rédige une Opérette-revue pour remonter le moral de ses camarades, fortement entamé, et poursuivre l’acte de résistance à l’intérieur du Camp. Le hasard et la solidarité des détenues la protègent jusqu’à ce que la victoire alliée lui permette d’échapper à la destruction d’elle-même et de son manuscrit. Le «Verfügbar aux enfers» est un document unique dans son genre : il met en scène une autodérision exceptionnelle. Il relève non seulement de la comédie musicale mais du music-hall. Un genre inattendu pour décrire la condition des détenues concentrationnaires. Ce refus délibéré de l’esprit de sérieux est une technique de survie. Ni apitoiement sur soi, ni victimisation, ni héroïsation, mais consacrer toutes ses forces à la survie.

 

Du manuscrit à l'Opérette - La mise en scène. Dans le souci de servir fidèlement cette oeuvre particulière, les metteurs en scène et comédiennes Christelle TARRY et Roselyne SARAZIN ont effectué un travail minutieux de récoltage d'informations, en allant à la rencontre de déportés, d'historiens, d'enfants de déportés, ou de connaissances de Germaine Tillion. Après un voyage à Ravensbrück, plusieurs livres lus, de multiples témoignages et le concours de professionnels compétents, tels que la marionnettiste Hélène Saïd, une adaptation originale du Verfügbar est née, misant sur l’utilisation ingénieuse d’un décor simple: marionnettes de bois, chiffons et papiers incarnant un curieux chef d’orchestre naturaliste et son choeur de Verfügbar.

 

Une Opérette à Ravensbrück - Au Théâtre. Depuis création en 2010 au Biolopin et sublimant la force intacte de cette oeuvre , les comédiennes exposent l’humour comme rempart à la barbarie dans une composition rythmée par des chansonnettes, des danses et des dialogues. D'abord joué dans différentes salles de la région de Franche-Comté, l'Opérette sillonne aujourd'hui la France entière et se plait à dépasser les frontières. Elle est également proposé aux collèges (classes de 3èmes) et aux lycées, comme support au programme scolaire. Un souffle de fraicheur, d’humour, allié à l’analyse pointilleuse d’une remarquable ethnologue font de cette oeuvre un témoignage étonnant et unique de résistance par le rire. 


 

Une Opérette à R. Une Opérette à R.

Ce projet a été réalisé avec le soutien du Ministère de la Culture et de la Communication
DRAC de Franche-Comté et de la Région de Franche-Comté.

 


     

D'après le "Verfügbar aux Enfers"
de Germaine TILLION
avec R.Sarazin et C.Tarry
 
COMMUNICATION
THIEL Eve
Evethiel@gmail.com
06.78.12.94.54

 

• Dossier

• Glossaire

• Dates

• Contact

 

 

 

 

 

 

Partenaires artistiques
Hélène Saïd
Catherine Marielle
Hélène Fassel-Lombard
Antoine Mouton
Frédéric Louvet
Malorie Lopvet
Benjamin Champy
Nadine Olivier
Charlotte Besserer
Jacques Boilley

Hervé Fremeau

 


 

Documentaire France 3


Journal local France 3 Limousin
<

[+ de vidéos]

ARTICLES DE PRESSE


"Visiblement très imprégnées par leurs personnages, les comédiennes n'en rajoutent jamais dans le pathos, bien au contraire et sont exactes de bout en bout."- Canard Enchaîné

 

"Chanter, rire, espérer: armée de ces trois verbes qui qualifient l'humanité, Germaine Tillion a créé une oeuvre d'art et de résitance. Engagée dans le réseau du Musée de l'homme, déportée à Ravensbrück en octobre 1943, l'ethnologue a composé en détention une opérette-revue (...) les comédiennes Roselyne Sarazin et Christelle Tarry partagent aujourd'hui la force inentamée de cette composition."- La Croix

 

"Poignant, tel fut le spectacle 'Une Opérette à Ravensbrück' donné samedi soir au Rex, à l'initiative du collectif Terre des Hommes. Par son thème d'abord, raconter le quotidien des femmes déportées en camp de travail, par son interprétation ensuite (...)"- Le Progrès


"Nudité d'un décor, sobriété de personnages en chair, en bois et en chiffons, touchants de réalisme, respectant l'ambiance lourde de ces camps de femmes, entre danses et chansonnettes."- La Voix du Jura


"Pour incarner ces femmes prises au piège du nazisme, Christelle Tarry et Roselyne Sarazin donnent de la voix, proposent dialogues, danses et chansonnettes entre rires et larmes."- L'Est Républicain


"Le décor reflète parfaitement l'univers concentrationnaire, l'exiguité telle que les détenues pouvaient en disposer dans les camps ."  La Montagne

 


©2012 ©2012 ©2012 ©2012 Canard Enchaîné - Mars 2013

[+ d'article de presse]



COMMENTAIRES

"Bravo pour la qualité et l'intelligence de votre adaptation" cordialement"

--
M. Bernard Billot
Directeur du service culturel de la mairie de Besançon.


"Bonjour, J'ai eu la chance d'assister à la représentation du Verfügbar aux Enfers de Germaine Tillion que vous avez donnée au centre diocésain. Je tiens à vous dire combien j'ai apprécié votre travail, votre scénographie, comme votre jeu très théâtralisé. Au meilleur sens du terme, vous suggérez, par des moyens théâtraux, ce que peut être une baraque concentrationnaire, avec pudeur et surtout sans faux réalisme. L'économie des moyens me paraît ici essentielle, en évoquant le dénuement, en jouant la simplicité, vous laissez le spectateur face à lui-même, et surtout face au texte, qui n'est pas de ceux avec lesquels on peut "faire du spectacle". En ce sens, je trouve votre représentation plus forte que celle présentée au Châtelet - dont je n'ai pu voir que la diffusion télévisée.

Je vous adresse mes chaleureux remerciements pour la forte soirée que vous nous avez fait vivre et mes plus vifs compliments."

--
François Marcot
Professeur émérite à l'Université de Franche-Comté
Président des Amis du Musée de la Résistance et de la Déportation


"Je ne puis que vous souhaiter que ce travail se diffuse au maximum, la société française en a un besoin urgent pour la mémoire au service du présent"

--
Bernard Gerland
Comédien, responsable de l’association artistique «Parlons-en»


"J'ai été très touchée par votre invitation à une représentation du "Verfügbar" dans la crypte de l'Eglise Saint Sulpice. Quel cadre extraordinaire pour une représentation de ce type! J'ai beaucoup apprécié le jeu complet et compliqué de Roselyne Sarazin et de Christelle Tarry. je suis sûre que les spectateurs un peu avertis ont réalisé la situation intolérable, inconcevable, rendue formidablement seulement par la dérision et la lucidité de Germaine Tillion (...)"

--
Madame Anette Chalut
Présidente du Comité International de Ravensbrück

Une Opérette à R. Une Opérette à R. Une Opérette à R. Une Opérette à R.

[+ de photos]


 

PARTENAIRES

  


© 2010-2016 THÉÂTRE de la PETITE MONTAGNE • Tous droits réservés • Réalisation : Jordel Médias
Plan du siteMentions légales